Mise à jour : construction du garage dans le quartier Glebe

le .

Ville d'Ottawa
 
Les travaux préliminaires du projet de construction du garage dans le quartier Glebe sont commencés. Au cours des prochaines semaines, vous allez remarquer le début d'activités de construction au 170, avenue Second. Le contrat pour la construction du garage dans le quartier Glebe au 170, avenue Second a été octroyé à Laurin Construction. Les activités de construction ont commencé le lundi 19 janvier 2015.
 
Activité préalable à la construction
Un consultant engagé par l'entreprise de construction se rends dans les résidences, les bâtiments et les structures situés dans un rayon de moins de trente mètres du site pour une inspection préalable à la construction.
 
Mise à jour relative à la construction
À ce jour, un nouveau service électrique a été installé par Ottawa Hydro pour desservir la nouvelle structure.
 
La construction a commencé officiellement le 19 janvier par l'installation de la palissade et de la caravane de chantier. La distributrice de billets a été retirée et le parc de stationnement fermé au public. Une petite partie du stationnement demeurera cependant ouverte environ un mois pour les détenteurs de laisser-passez mensuels.
 
Environ une semaine après le début de la construction, les travaux d'excavation et d'étaiement (enfoncer des plaques de métal dans le sol en préparation de la construction des fondations) commenceront. À ce moment, il faut s'attendre à des perturbations causées par le bruit et à l'accumulation de débris additionnels autour du chantier de construction. Ces choses sont normales pour ce type d'activité de construction. L'entrepreneur fera tout en son pouvoir pour réduire au minimum les perturbations. Cette étape des travaux prendra fin au début de mars.
 
Stationnement
Au cours des travaux de construction, il sera possible de stationner à la Cour de l’avenue Fifth, au parc Lansdowne et dans diverses rues du quartier Glebe.
 
Rapports réguliers
La Ville d'Ottawa a la ferme intention de vous tenir informés en publiant régulièrement des rapports sur la progression des travaux et les échéanciers. Elle rendra compte des activités de construction chaque semaine ou toutes les deux semaines (dépendamment de la cadence des travaux) jusqu'à la date d'achèvement prévu, à savoir le 30 octobre 2015.
 
Merci de votre appui soutenu et de votre patience durant ce projet de construction. Si vous avez d'autres questions ou préoccupations, s'il vous plaît communiquez avec :

Peter Dodsworth
Gestionnaire principal, Conception & Construction — Immeubles
Portefeuille Urbanisme et Infrastructure
Services d'infrastructure
613-580-2424 x44190
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléchargez les dessins du garage [PDF – 1 MB]

Councillor's Cup – Jan. 31

le .

Winter is here in full force, which means it's time for the 8th annual hockey showdown in Capital Ward! The Councillor's Cup hockey tournament is an opportunity for teams from four neighbourhoods in the ward to face off on the ice.

Councillor's Cup Hockey Tournament

Saturday, January 31
12:30 – 3:30 p.m.
Glebe Community Centre/St. James Tennis Club

Councillor David Chernushenko will referee the tournament at the usual risk to his body and reputation.

The Glebe Neighbourhood Activities Group has been asked to organize sales of hot chocolate and baked goods, so you may wish to keep some cash handy.

Everyone is welcome to watch. Interested players are welcome to contact the councillor's office so we can refer you to your community's team captain. We particularly encourage women to sign up. Players must be 14 or older.

Please note that we're making a few changes to the tournament format to make the Councillor's Cup more of a celebration of hockey and community, and little bit less of a cutthroat competition. We're encouraging more people to get involved, and we're instituting a "gender-balanced bench" policy, i.e. two females and two males on the ice at all times. We're also making the games a bit shorter to reduce the time commitment and risk of frostbite.

Schedule

12:30 pm Start Lace up, meet your teammates,
stare down the competition, shake hands
1 pm Game 1 Glebe Goal-Getters vs. Old Ottawa South Moose
1:20 pm Game 2 Old Ottawa East Hosers vs. Heron Park Hackers
1:40 pm Game 3 Glebe Goal-Getters vs. Old Ottawa East Hosers
2 pm Game 4 Old Ottawa South Moose vs. Heron Park Hackers
2:20 pm Game 5 Glebe Goal-Getters vs. Heron Park Hackers
2:40 pm Game 6 Old Ottawa South Moose vs. Old Ottawa East Hosers
3 pm Cup Final The two teams with most game points*
play each other for the Councillor's Cup

* win = 2 points, tie = 1, loss = 0

Rules and Regulations

  1. The format is four-on-four with no goalies.
  2. A team must have two female and two male players on the ice at all times.
  3. Games consist of two 7-minute periods, with a switch of sides at halftime.
  4. Councillor to referee each game.
  5. Each team is guaranteed three games.
  6. All players must be 14 years of age or over.
  7. All players must wear hockey helmets. Additional equipment is encouraged.
  8. No goalie equipment or goalie sticks are permitted.
  9. Penalties will be called for rule infractions. A minor penalty will result in a caution by the game official; in addition, the offending team will lose possession of the puck. A major penalty will result in the ejection of the offender(s) from the game.
  10. Raising the puck is not allowed (minor penalty).
  11. Body checking and slapshots are definitely not allowed and will result in a major penalty.
  12. Any player who abuses game officials will incur the same penalty.
  13. Should the puck leave the ice surface, the last team to touch it loses possession.
  14. Goals must be scored within approx. 3 meters of the net.
  15. In the event two teams tie in game points for second place, the team with the highest number of total goals will play for the cup.
  16. Have fun and be a good sport! Nobody remembers the highest scorer. Everybody remembers the jerk!

Œuvre d'art public sélectionnée pour le garage de stationnement du Glebe

le .


Christopher Griffin en pleine exécution de Les tortues mouchetées des hautes terres de South March, 2014, à la succursale Beaverbrook de la Bibliothèque publique d'Ottawa

Ville d'Ottawa

La commande d'art public pour le garage de stationnement du Glebe a été attribuée à l'artiste local Christopher Griffin. Le garage de quatre étages sera situé au 170 de l’avenue Second et remplacera le parc de stationnement extérieur actuel. La construction devrait être achevée en octobre 2015.

La proposition de Griffin associera chaque niveau du garage à un des quatre cours d'eau dans le Glebe, soit le canal Rideau, le lac Dow, Brown's Inlet et le ruisseau Patterson. La faune à proximité de ces plans d'eau servira de matière thématique à l'artiste. En recouvrant des surfaces choisies, comme les colonnes de soutien et les murs intérieurs, de dessins gravés dans le béton, l'artiste transformera des éléments fonctionnels pour en faire des objets intéressants et significatifs. Deux sculptures extérieures situées aux entrées nord et sud feront écho aux colonnes intérieures, assurant au traitement artistique de l'intérieur du garage une présence au niveau de la rue et servant d'entrée en matière.

Pour décrire sa démarche, Griffin explique : « La beauté du béton gravé s'exprime dans sa simplicité. Il s'agit d'une technique est simple qui repose uniquement sur la lumière pour révéler les images au travers les ombres portées. Elle projette une force tranquille et grave ».

Le Programme d'art public commande des œuvres à des artistes pour les exposer dans des espaces publics. Un pour cent des fonds attribués à de nouveaux projets d'aménagement municipaux est alloué à l'art public afin d'embellir l'espace et de rendre l'art accessible à tous.

Le Programme d'art public a lancé le concours d'une nouvelle œuvre d'art pour le garage de stationnement du Glebe en novembre 2013. Treize propositions ont été reçues et examinées par un comité de sélection. Le grand public a eu l'occasion de voir et de commenter les cinq propositions de la liste courte lors d'une journée porte ouverte et par le biais d'un sondage en ligne. Le comité a retenu la proposition de Griffin en fonction de divers critères d'évaluation, notamment l'excellence artistique, l'expérience de l'artiste, l'intégration de l'œuvre dans la conception du bâtiment et les commentaires reçus lors des consultations publiques.

Pour en savoir plus sur la nouvelle œuvre d’art, visitez ottawa.ca/culturevive ou appelez au 3-1-1

City could cancel Plasco deal

le .

Waste-to-energy facility missed third deadline to prove it has financing

By Laura Mueller, Ottawa Community News

Plasco missed its third deadline to prove it has funding, putting its deal with the city for a waste-to-energy facility at risk.

The city’s environment committee will meet on Feb. 17 to get more information about how the company was not able to prove it had financial backers for the technology by Dec. 31, the second extension the city had granted Plasco in order to prove the facility could become a reality.

When the city signed a contract with Plasco in 2011, council hoped it would make Ottawa the first city in the world to use Plasco’s plasma gasification technology to take leftover residential garbage and use a novel plasma process to turn it into electricity.

Now, after the third deadline passed with no proof of financing, city manager Kent Kirkpatrick sent a memo to city councillors on Jan. 2 to remind them of the terms of the contract, which stipulates that council can now vote to terminate the deal if it wishes.

It also means the environment committee will receive a report on Feb. 17 detailing the results of a call for expressions of interest from companies offering other waste technologies the city could shift its focus to, Kirkpatrick wrote in the memo.

The situation might actually be a “blessing in disguise” for the city, said the newly appointed chairman of the environment committee, Capital Coun. David Chernushenko. It will give city council an opportunity to pause, review what the best options are and ensure it moves forward with the best possible option.

“What’s a nicer story than a local technology, local business, solves the world’s waste problems starting right here in Ottawa. That would be a fabulous story,” Chernushenko said. “Is it too good to be true? At this point, I’d have to say, probably. But that doesn’t mean there is nothing good in it. There might still be a silver lining.”