11 mai 2015

Le projet de réfection de la rue Main est sur le point de démarrer pour de bon, et la Ville d'Ottawa propose certaines modifications à la conception de la voie cyclable sur la rue O'Connor. Également dans ce numéro, un dîner spécial pour les personnes âgées qui demeurent dans le quartier Capitale, plusieurs occasions pour réacheminer vos déchets, et plus encore.

David Chernushenko
David Chernushenko
Conseiller pour le quartier Capitale
613-580-2487 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Dans ce numéro


Réfection imminente de la rue Main

Ça y est : les travaux de reconstruction complète de la rue Main commenceront sous peu. Après trois années d’assemblées publiques, un débat au Conseil municipal, des travaux de conception détaillée, des ouvrages de service préparatoires et plus de vingt rencontres d’un groupe de travail public impliquant la participation d’une douzaine de résidents et des entreprises et institutions concernées, on s’apprête enfin à sortir la pelle mécanique. Dès la fin mai, d’importantes déviations de la circulation seront en place.

La plupart des résidents et des visiteurs qui empruntent régulièrement la rue Main sont déjà au courant des travaux à venir. Même si peu d’entre eux connaissent les menus détails du projet, l’imminence d’un chantier aussi important n’est un secret pour personne dans le quartier. Tout au long de ce projet qui transformera la vie d’une communauté entière, je me ferai un devoir d’établir et de préserver une bonne communication entre la Ville et les résidents, les commerces, les établissements scolaires, les églises et tous les intervenants. Ce projet s’annonce long, bruyant et poussiéreux. Il perturbera donc la vie du quartier et changera le cours normal de la circulation par des déviations routières et même des voies barrées dans certains cas. Dans ce contexte, je tiens à ce que tous les résidents concernés sachent ce qui se passe et pourquoi, comment se tenir au courant de l’évolution des travaux et vers qui se tourner en cas de problèmes sérieux ou de besoins particuliers.
 
Mon expérience de la réfection complète de la rue Bank dans le Glebe, il y a quelques années, m’a appris l’importance d’une communication ouverte et continue. Sur ce plan, je collabore avec des employés de la Ville qui ont déjà pris part à plus d’une douzaine de projets similaires au cours de leur carrière. Ils ont déjà affronté la majorité des problèmes qu’il est possible de rencontrer et ils utiliseront leur expérience afin de minimiser les conséquences négatives des travaux dans le Vieil Ottawa-Est et Sud.
 
Comme c’est mon habitude pour la plupart des projets majeurs dans le quartier, j’ai dédié une page de mon site Internet à la réfection de la rue Main : vous y trouverez des réponses complètes à toutes vos questions sur les travaux. Je m’efforcerai de tenir cette page à jour et d’y fournir les coordonnées des personnes à joindre pour toute question ou commentaire.
 
Un représentant d’une association communautaire a récemment exprimé une idée essentielle au cours d’une réunion de planification. Je la résume ici dans mes mots : nous sommes tous dans le même bateau. En d’autres mots, nous sommes tous touchés par les travaux; nous avons fait de notre mieux durant la planification pour répartir également le fardeau de certains désagréments, comme les déviations de la circulation. Mais à présent, c’est à nous d’affronter ces désagréments en faisant preuve de solidarité, en particulier en soutenant les commerces du quartier qui souffriront économiquement de l’environnement peu convivial du chantier et de l’accès plus difficile pour leurs clients. Lorsque ces travaux seront terminés, nous profiterons tous d’une rue entièrement remise à neuf : la pièce maîtresse d’un renouvellement complet du quartier.
 
C’est le moment de nous serrer les coudes : pas de laissés-pour-compte sur la rue Main!

Top


Changements apportés au plan de la voie cyclable O’Connor

Depuis que la Ville d’Ottawa a annoncé des changements à ses plans concernant la voie cyclable de la rue O’Connor il y a environ une semaine, vous avez été nombreux à m’exprimer votre appui à une voie cyclable réservée sur l’entièreté du parcours prévu, de la colline du Parlement au parc Lansdowne. Les employés de la Ville ont préparé une explication détaillée de la recommandation proposée, qui tente de concilier les visions et les besoins des résidents et des usagers de l’emprise routière.
 
Comme c’est souvent le cas lors d’un projet touchant autant de personnes et d’organismes, l’issue finale ne pourra pas satisfaire tout le monde. J’espère que les nombreuses personnes qui s’attendaient à une voie réservée aux cyclistes tout le long du parcours prévu reconnaîtront l’effort concerté que la Ville a déployé dans ce but. Au final toutefois, des obstacles considérables nous ont amenés à conclure qu’une voie partagée était la meilleure solution à certains endroits. Lorsque les besoins concrets propres aux résidents et aux institutions ne pouvaient pas être conciliés avec les implications d’une voie cyclable réservée, c’est-à-dire à partir de l’avenue Strathcona jusqu’à l’avenue Fifth, les gestionnaires de la Ville et moi-même avons opté pour une voie cyclable partagée, combinée à des mesures de modération de la circulation.
 
Depuis que cette décision a été rendue publique, j’ai passé de nombreuses heures à étudier le parcours et à discuter des améliorations possibles. Je proposerai officiellement les mesures qui suivent sous forme d’une motion lors des débats à propos de la voie cyclable O’Connor à la réunion du Comité des transports, le 3 juin.
  • Imposer une limite de vitesse de 30 km/h sur la rue O’Connor, de l’avenue Pretoria à l’avenue Holmwood.
  • Prolonger les voies cyclables réservées quatre pâtés de maison plus au sud, de l’avenue Strathcona à l’avenue Glebe (à l’exception des aires de stationnement des cliniques et d’une zone d’embarquement diplomatique), ce qui réduirait le tronçon de voie cyclable partagée à cinq pâtés de maisons seulement, de l’avenue Glebe à l’avenue Fifth.
  • Aménager les avancées de trottoir afin qu’elles puissent être franchies à bicyclette, de façon à ce que les cyclistes n’aient pas continuellement à sortir de la voie cyclable et à la réintégrer.
  • Instaurer des mesures afin de ralentir la circulation, par exemple des dos d’âne allongés, aux deux endroits où la distance entre les panneaux d’arrêts est de plus d’une intersection. 
J’ai espoir que ces modifications soient approuvées par le Comité et que le projet en entier soit soumis à l’approbation du Conseil municipal avant la fin du mois de juin.

Top


Dîner offert aux aînés du quartier

Le 17 juin, j’organise un dîner gratuit pour les ainés du quartier Capitale (qui inclut le Glebe, l’annexe du quartier Glebe, le lac Dows, Vieil Ottawa-Sud, Vieil Ottawa-Est, Heron Park et Riverside). Je vous invite à venir écouter notre conférencier invité, en apprendre davantage sur les services offerts aux aînés par la Ville d’Ottawa et bien sûr savourer un bon dîner à la salle Colonel By, au 43, avenue Aylmer.
 
Le nombre de places est limité; inscrivez-vous dès maintenant en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en appelant le 613-580-2487. Les portes seront ouvertes à partir de 11 h.

Top


Diverses occasions de réacheminer vos déchets

Plusieurs activités de réacheminement des déchets se tiendront bientôt pour permettre aux résidents de se débarrasser des objets non voulus ou de leurs déchets ménagers dangereux :
 
Le samedi 23 mai aura lieu la Grande vente-débarras du Glebe, un évènement très attendu où vous pourrez rentabiliser votre ménage du printemps en vendant vos articles ménagers en trop.
 
Vous n’avez pas réussi à vendre votre vieil écran d’ordinateur? Vous pourrez toujours vous en défaire lors de la deuxième édition de la collecte de recyclage de déchets électroniques du Glebe Collegiate Institute qui se tiendra juste après la Grande vente-débarras. La collecte se fera entre 12 h et 17 h le samedi 23 mai et entre 9 h et 17 h le dimanche 24 mai.
 
Quant à vos autres articles invendus, ils pourraient faire la joie d’un voisin lors la fin de semaine don-débarras du printemps organisé par la Ville d'Ottawa les 6 et 7 juin.
 
Finalement, si vous souhaitez vous débarrasser de déchets corrosifs, inflammables ou toxiques, consultez l’horaire de la Ville d’Ottawa pour les dépôts de déchets ménagers dangereux. Ces dépôts ne se feront pas dans le quartier Capitale, mais deux d’entre eux sont prévus le dimanche 31 mai et le dimanche 13 septembre au pré Tunney.
 
Veuillez aussi prendre note qu’il n’y aura pas de collecte en bordure de rue de bacs verts, de recyclage ou d’ordures le jour de la fête de la Reine, le lundi 18 mai. La collecte sera déplacée au mardi 19 mai et l’horaire de collecte sera décalé d’une journée pour le restant de la semaine, le samedi remplaçant le jour qui aura été sauté. Pour en savoir plus sur la collecte en bordure de rue, veuillez vous référer à l’outil de recherche sur le site de la Ville.

Top