2 mai 2014

J’aimerais profiter du présent numéro pour renseigner les résidents sur la modification au Règlement de zonage visant à mettre un frein à la conversion indésirable de maisons unifamiliales et en immeubles résidentiels à logements multiples. Je parlerai également du plan des pistes cyclables du quartier Glebe, de la promenade à pied et en vélo dans le quartier Capitale, des parcs et des projets de construction dans le quartier, de la réunion portes ouvertes de la CCN et de la Table ronde sur l’eau de la Ville qui aura lieu bientôt.

David Chernushenko
Conseiller pour le quartier Capitale
613-580-2487 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Présentation du règlement sur la conversion

Il y a un an, un grand nombre de résidents des quartiers Glebe et du Vieil Ottawa-Sud ont appris, à leur grand désarroi, qu’une forme de conversion de bâtiments résidentiels était permise dans leur quartier, et que plusieurs projets de conversion de la sorte étaient déjà en cours.

J’ai moi-même été renversé par la nouvelle. Comment se faisait-il qu’un propriétaire puisse décider de « convertir », et par convertir, j’entends laisser seulement un mur debout, une modeste maison unifamiliale en une habitation à logements multiples qui couvre la presque totalité du terrain, se dresse de manière imposante au-dessus des maisons voisines, nécessite souvent l’abattage des arbres l’entourant et réduit au minimum l’aire d’agrément? Pour couronner le tout, le propriétaire en question n’avait pas l’obligation de prévenir les voisins immédiats, l’association communautaire ou même le conseiller de quartier qu’il s’apprêtait à commencer des travaux de construction. En effet, sauf si le propriétaire cherchait à obtenir une forme de dérogation, ces conversions étaient autorisées « de plein droit », et il n’y avait rien que vous, moi ou le personnel d’urbanisme de la Ville d’Ottawa puissions faire pour l’arrêter.

J’ai rencontré de nombreux résidents en colère, quelques-uns des promoteurs concernés, divers membres du personnel de la Ville et mon collègue, le conseiller Mathieu Fleury, qui a lui aussi été confronté à cette situation dans son quartier, Rideau-Vanier, où ce type de conversions était encore plus fréquent. J’ai consulté le président du Comité de l’urbanisme, Peter Hume, le maire et le directeur municipal, et nous en sommes venus à la conclusion que la Ville devait prendre des mesures immédiates et rigoureuses à cet égard. Nous avons d’abord pensé à recourir à un règlement de restriction provisoire afin d’instaurer un moratoire sur ce type de conversions (autres que celles pour lesquelles un permis de construire avait déjà été accordé). Ensuite, nous nous sommes penchés, avec le personnel du Service de l’urbanisme et de la gestion de la croissance, sur les façons de modifier les règles et processus existants afin de mieux protéger le caractère distinctif des quartiers où le zonage existant permet ce type de conversion.

Je suis heureux d’annoncer qu’après un an de consultations communautaires, de discussions avec les promoteurs et maintes délibérations dans les couloirs de l’hôtel de ville, le Conseil municipal a approuvé une modification au Règlement de zonage qui élimine les conversions de ce type et instaure un nouveau processus. Comme cette modification est plutôt complexe en raison de son caractère technique, j’ai décidé d’en résumer ici les grandes lignes.

D’abord, j’aimerais discuter des premières réactions de résidents qui craignaient d’avoir à partager leur quartier avec une vingtaine de jeunes locataires à court terme entassés dans des bâtiments-dortoirs pour étudiants. Pour ma part, ma préoccupation première ne concernait pas le fait que ces immeubles seraient remplis d’étudiants, qui habitent dans le quartier Capitale depuis presque un siècle et qui sont pour la plupart de bons voisins. Il est vrai que certains d’entre eux occasionnent des problèmes, tout comme c’est le cas de résidents de divers horizons vivant dans différents types d’habitations. Le véritable problème de cette conversion avait trait au type de bâtiment et à l’absence d’un processus rigoureux d’examen des propositions et d’approbation de la construction. Ce dont les résidents, le personnel de la Ville et les conseillers avaient vraiment besoin, c’était d’un ensemble de règles plus strictes et d’un processus rigoureux et constructif pour la consultation et la prise de décisions, et j’ai confiance que cela correspond à ce que nous avons approuvé.

Règlement de zonage sur les conversions d’habitation : Aperçu

La Ville d’Ottawa a entrepris l’Étude de zonage sur les conversions d’habitation dans le but de modifier le Règlement de zonage. Cette modification visait à répondre aux préoccupations grandissantes des résidents de certains quartiers urbains (Côte-de-Sable, Glebe et Vieil Ottawa-Sud) concernant l’ampleur, la densité et la compatibilité de certains projets de conversion d’habitations. Elle a permis d’établir de nouvelles règles régissant la transformation d’une maison en une habitation à logements multiples pour faire en sorte que tout projet futur de cette nature cadre avec les caractéristiques des constructions voisines et respecte la hauteur de bâtiment maximale, la densité minimale et les utilisations du sol permises dans le Plan officiel.

Plus particulièrement, la modification visant les conversions élimine la distinction entre a) les immeubles construits en tant que plex abritant trois logements ou plus et b) les habitations existantes converties dans le but d’augmenter le nombre de logements. Dorénavant, les mêmes règles s’appliquent aux conversions et aux nouvelles constructions.

De plus, la modification prévoit une nouvelle exigence concernant les aires d’agrément dans la cour arrière du rez-de-chaussée pour tous les bâtiments considérés comme des maisons de chambres, des maisons de chambres converties, des habitations de trois logements et des petits immeubles à logements situés dans les zones résidentielles. Elle limite également le nombre de logements permis dans les maisons de chambres converties situées dans des zones R3 et R4.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la modification du zonage applicable aux conversions d’habitation, consultez le site ottawa.ca.

 


Promenade à pied/en vélo dans le quartier Capitale : plan des pistes cyclables du quartier Glebe

Samedi 14 juin, 10 h à 11 h 30

La prochaine « marche » dans le quartier Capitale sera en fait une promenade en vélo dans le quartier Glebe. Des arrêts sont prévus aux endroits où le plan des pistes cyclables du quartier Glebe recommande l’amélioration des infrastructures cyclables. Joignez-vous à nous pour cette promenade et prenez part à la discussion sur les changements prévus pour l’été et pour plus tard.

Je vous donne rendez-vous à 10 h dans le stationnement du Glebe Collegiate Institute, à l’entrée qui donne sur l’avenue Glebe. Si vous préférez marcher, vous pouvez nous rejoindre au point de rencontre pour la discussion et nous retrouver ensuite à la fin du parcours (lieu à déterminer).

La Ville d’Ottawa a amorcé une étude de planification et de conception fonctionnelle pour l’examen et l’aménagement de voies cyclables améliorées dans le quartier Glebe.

En collaboration avec l’Association communautaire du Glebe et un Comité de consultation publique composé de représentants communautaires, je travaille à l’élaboration du plan des pistes cyclables du quartier Glebe. Le comité se réunira à la mi-mai, et une assemblée publique est prévue pour la fin juin.


De nouveaux parcs et des parcs plus vastes

Il est difficile de créer de nouveaux parcs dans un environnement urbain dense, et presque aussi difficile d’agrandir ceux que nous avons déjà. Cela dit, nous avons de quoi nous réjouir, car deux nouveaux parcs seront créés et deux autres seront agrandis.

  • Soyez l’architecte d’un parc : Bonne nouvelle! L’ancien terrain d’Hydro Ottawa situé à l’angle de la place Woodbine et de l’avenue Carlyle dans le quartier du Vieil Ottawa-Sud est maintenant la propriété de la Ville d’Ottawa, qui en fera un parc. Nous voulons savoir comment vous aimeriez que ce parc soit aménagé. Faites-nous part de vos idées lors des séances qui auront lieu à la bibliothèque Sunnyside le 7 juin de 10 h 30 à 11 h 30 ou de midi à 13 h. Vous ne pourrez y être? Consultez le site capitalward.ca pour savoir comment nous transmettre vos suggestions.


  • Les travaux d’aménagement du Jardin d’exploration des enfants commenceront bientôt à l’extrémité sud-ouest de Central Park, du côté est de la rue Bank, dans le quartier Glebe. Il sera doté d’aires de jeux supplémentaires et de caractéristiques uniques encourageant les enfants à faire preuve de créativité et à explorer, notamment un fossile de dinosaure, des instruments de musique et un mur pour dessiner à la craie. Ce projet d’une valeur de 163 100 $ sera financé à partir du compte du quartier Capitale pour le règlement financier des terrains à vocation de parc. Les travaux devraient prendre fin en juin.


  • Le parc Springhurst dans le quartier du Vieil Ottawa-Est pourrait bientôt doubler en superficie. La Ville envisage d’y annexer officiellement le champ de 1,29 hectare auparavant réservé pour le projet du couloir de circulation Alta Vista. Nous ne connaissons pas encore l’incidence de cet agrandissement sur le parc.


  • Compte tenu de la reconfiguration des avenues Bronson, Chamberlain et Imperial prévue dans le cadre du projet d’échangeur de l’autoroute 417, il sera possible d’agrandir un peu le parc Glebe Memorial, puisque l’avenue Chamberlain sera réorientée légèrement vers le nord pour rejoindre la bretelle de sortie de Bronson. Tant le personnel de la Ville que le ministère des Transports sont en faveur de cette expansion, qui ne pourra toutefois pas avoir lieu avant que les travaux soient terminés sur l’avenue Chamberlain. Le projet devrait débuter en 2015, au plus tôt.


 

Projets de construction prévus

La Ville a prévu plusieurs projets de construction pour le quartier Capitale en 2014 :

  • Dans le quartier Glebe, des travaux d’entretien de la voie publique et des conduites d’eau et d’égout seront effectués sur l’avenue First entre Percy et O’Connor, et une nouvelle voie réservée aux cyclistes sera aménagée. Les travaux combinés de réfection de la voie publique et de renouvellement des conduites d’eau et d’égout sur l’avenue Broadway commenceront cette année, et seront pour la plupart achevés l’an prochain.

  • L’avenue Lees sera entièrement remise à neuf, et une voie cyclable sera aménagée entre les rues Main et Chestnut dans le quartier du Vieil Ottawa-Est.

  • Dans le quartier du Vieil Ottawa-Sud, le revêtement de la rue Seneca sera refait entre l’avenue Grove et l’avenue Sunnyside au nord, où circulent les bus de la ligne no 7.

  • Un nouveau trottoir sera aménagé sur le chemin Brookfield, dans le secteur de Heron Park.

Beaucoup d’autres projets de réfection des infrastructures sont prévus pour les quatre prochaines années. N’hésitez pas à communiquer avec mon bureau si vous avez des questions sur un projet en particulier.


 

Réunion portes ouvertes de la CCN sur le point de franchissement de la promenade Queen Elizabeth

Mardi 6 mai, de 8 h à 9 h 30

Canal Ritz, 375, promenade Queen Elizabeth

La Commission de la capitale nationale (CCN) invite les résidents à participer à une réunion portes ouvertes, lors de laquelle elle présentera le plan provisoire du réaménagement prévu du point de franchissement à l’angle de la promenade Queen Elizabeth et de l’avenue Fifth. Des membres du personnel de la CCN et de la Ville d’Ottawa seront sur place pour répondre à vos questions et recueillir vos commentaires.

Si vous n’êtes pas en mesure de participer, vous avez jusqu’au vendredi 9 mai pour fournir vos commentaires. Un résumé des commentaires reçus et des ajustements apportés aux plans sera publié avant le début des travaux.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet, consultez le site ncc-ccn.gc.ca. Si vous avez des questions ou que vous aimeriez voir des images du projet, veuillez communiquer avec Émilie Girard-Ruel, agente principale, Consultations publiques, au 613-239-5678, poste 5777 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


 

Invitation à créer une affiche sur le thème « Eau source de vie » et participation à la Table ronde sur l’eau

La Ville invite les élèves de 3e, 4e et 5e année d’Ottawa à créer des affiches sur le thème « Eau source de vie » afin d’illustrer l’importance vitale de l’eau dans notre ville et de montrer que nous dépendons de cette ressource dans notre quotidien.

Les écoles admissibles d’Ottawa peuvent soumettre une affiche chacune, par l’entremise d’un centre du service à la clientèle, d’ici le 30 mai. Assurez-vous que le nom et les coordonnées de l’école sont bien indiqués au verso de l’affiche. Toutes les affiches seront exposées à l’hôtel de ville et sur ottawa.ca dans le cadre de la Table ronde sur l’eau, qui aura lieu le samedi 14 juin.

Les écoles participantes seront automatiquement inscrites à un tirage, et les six écoles gagnantes désigneront deux élèves et un enseignant qui seront conviés à un dîner à l’hôtel de ville en compagnie du maire Watson, de leur conseiller de quartier et de la présidente du Comité de l’environnement, Maria McRae.

De plus, comme la Ville a réservé 10 places par quartier pour la table ronde du 14 juin, j’invite les résidents du quartier Capitale qui possèdent des connaissances spécialisées sur l’eau ou qui ont un vif intérêt à cet égard à communiquer avec mon bureau d’ici le 20 mai pour manifester leur intérêt à participer. J’aviserai les candidats sélectionnés à la fin du mois.