13 juillet 2016

Le bruit de la foule, les tendances de la criminalité, les stratégies de réduction des méfaits, des mesures pour protéger les oiseaux, la circulation, les logements secondaires et plus encore.

David Chernushenko
David Chernushenko
Conseiller pour le quartier Capitale
613-580-2487 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Dans ce numéro


L'école est fini, mais nous répondons toujours au téléphone

Chaque année, la réunion du Conseil municipal du mi-juillet marque un moment qui me fait penser au jour quand l'école finit pour l'été. Bien que ce n'est pas tout à fait la même euphorie sentie par les enfants au début de dix glorieuses semaines de liberté, je me sens soulagé à l'idée de quelques semaines de vraies vacances, et peut-être même quelques fin de semaines prolongées.

Les vacances d'été sont une occasion de se remettre en contact avec les choses qui nous inspirent le reste de l'année. Plus d'exercice, des sorties dans la nature, la chance de voir d'autres parties de la province, du pays ou même du monde, et bien sûr de passer plus de temps avec notre famille et nos amis. Je crois que c'est essentiel de prendre une pause, pour la santé psychologique et physique et pour retrouver une perspective sur ce qui nous est important dans la vie.

J'essaie suivre mes propres conseils, alors ne soyez pas surpris si vous n'arrivez pas à me joindre pendant les prochaines deux semaines. Je serai sans Blackberry et j'ai aucune intention de vérifier que tout va bien au bureau. Bien sûr que mes employés auront un moyen de me communiquer un message très urgent, mais cela n'a jamais été nécessaire à date. C'est une bonne chose. La Ville Ottawa a d'excellents intervenants d'urgence, et un fonctionnaire élu n'est pas un intervenants d'urgence.

Si vos vacances ne correspondent pas avec les miennes et vous avez besoin d'aide, soyez rassurés que j'ai d'excellents employés qui continueront à faire ce qu'ils font tout le long de l'année. Donnez un coup de fil ou envoyer un courriel; ils vous assisterons avec plaisir. Mais j'espère que vous vivrez votre propre moment « l'école est fini ! » cet été.

Haut


Le rugissement de la foule sans foule

Parmi les messages qui atterrissent sur mon bureau ou dans ma boîte courriel, en voici un particulièrement hors du commun : Les bons gens de la Place TD m'ont envoyé un avis au sujet d'une session « d'entrainement simulation du bruit. »

Nous devons maintenant pratiquer la simulation du bruit? Il n'y a pas déjà assez de bruit réel provenant du parc Lansdowne? Ont doit maintenant pratiquer comment faire plus de bruit?

Au lieu du sarcasme, je vous offre l'explication suivante pour ceux qui se demandent pourquoi ils entendent le grondement de la foule tandis que le stade est vide : Tout simplement, l'atmosphère lors d'un match de football devant 24 000 de spectateurs animés est très différente de la quasi-silence d'une session d'entrainment. C'est à dire que les conditions lors de l'entrainement ressemblent peu à celles d'un grand match.

La prochaine fois que vous entendez une foule quand le stade sont vides, vous pouvez dire à votre voisin, « Ce n'est qu'une session d'entraînement de l'équipe Rouge et Noir avec simulation du bruit ! »

Haut


Walkway

La passerelle de verre à l"hotêl de ville a été recouvert d'un motif dense pour le rendre plus visible aux oiseaux. Photo par Jon Connor

Une passerelle plus sécuritaire pour les oiseaux

Lorsque des douzaines de jaseurs boréaux ont été tués ou blessés au début avril en rentrant en collision avec des vitres à l'hôtel de ville, la conseillère Catherine McKenney et moi, ensemble avec le personnel de la ville, ont pris des mesures pour prévenir d'autres décès d'oiseaux à la passerelle surélevée entre le bâtiment principal et l'ancienne aile.

Du papier brun a été installé à l'intérieur de la passerelle comme mesure immédiate et temporaire jusqu'à ce qu'une solution plus permanente et attrayante pourrait être mise en œuvre: De petits points blancs de vinyle appliquées dans un motif de grille dense à l'extérieur du verre.

Les points, appliqué selon les meilleures pratiques recommandées par Ailes en sûreté Ottawa, créent une barrière visible qui encourage les oiseaux d'éviter ce qui était auparavant un obstacle invisible et mortel. Depuis l'installation au début juin, aucune collision d'oiseau a été enregistrée à la passerelle, qui est connu pour avoir tué pas seulement des jaseurs mais des moineaux, des parulines et d'autres espèces.

Les scientistes estiment qu'un milliard d'oiseaux sont tués chaque année en Amérique du Nord par les collision avec des fenêtres. Parce que le verre n'est pas d'origine naturelle, les oiseaux sont facilement trompés par les reflets des arbres et d'autres caractéristiques naturelles à proximité, ou par le verre transparent, ce qui leur semble être un passage sûr.

Alors que le problème de collisions des oiseaux est souvent associé avec les grandes édifices, on estime que 44% des collisions se produisent aux bâtiments résidentiels, où la tendance vers de grandes fenêtres et les balustrades claires contribue à un environnement urbain de plus en plus dangereux.

Visitez le site web d'Ailes en sûreté Ottawa pour en savoir plus sur les les collisions des oiseaux et comment vous pouvez les éviter à votre domicile et à votre lieu de travail

Haut


Rapport sur les tendances de la criminalité 2015

Le rapport 2015 des tendances de la criminalité dans la Ville d'Ottawa et ses quartiers brosse un tableau de l'activité policière durant la période allant du 1 er janvier au 31 décembre 2015. Ce rapport examine toutes les infractions fondées au Code criminel du Canada qui furent signalées à la Police d'Ottawa.

Faits saillants du rapport pour le quartier Capitale :

  • Avec 1 502 infractions signalées, le niveau des crimes déclarés a augmenté de 11,1% dans l'ensemble de 2015 (par rapport à une chute de 1,1% pour la ville entière). Les crimes violents sont diminués de 2,8% (-1,3% pour la ville), tandis que les crimes non violents signalés ont fait un bond de 13,2% (-1,1% pour la ville).
  • Le taux de dégagement pour les infractions au Code criminel (à l'exclusion du trafic) est resté inférieur en 2015 par rapport à la ville entière, avec seulement 26,6% des cas résolus par une charge ou résolus autrement, par rapport à 36,6% pour Ottawa.
  • L'Indice global de gravité de la criminalité (IGC) pour le quartier Capitale est augmentée de 1,6% à 46,3 (44 par rapport à la ville). Cependant la gravité globale des crimes violents augmenta de 7,4% à 39,2, tandis que la gravité globale des crimes non-violents est augmenté de 4,6% à 48,7.
  •  Il n'y a pas eu d'homicides dans le quartier Capitale.

Les cinq principales préoccupations dans le quartier Capitale étainent :

  1. Vitesse excessive / Conduite agressive (74%)
  2. Conduite inattentive (69%)
  3. Vol dans les véhicules (54%)
  4. Vol des bicylettes (50%)
  5. Introduction par effraction (49%)

Téléchargez les rapports complèts (en anglais) :

Haut


Sondage sur la réduction des méfaits

Santé publique Ottawa vous invite à complèter un sondage en ligne au sujet de l’amélioration des services de réduction des méfaits à Ottawa, par exemple par l’accroissement des heures d’ouverture, l’augmentation du nombre d’endroits qui offrent des services, et la mise en place des distributrices de matériel pour la réduction des méfaits, et des services d’injection supervisée.

Les services de réduction des méfaits visent à atténuer les problèmes qui touchent les consommateurs de drogue et protègent la population, ceci en réduisant les éffets sur la santé ainsi que les impacts sociaux et économiques de l'utilisation de drogues. Ces services peuvent inclure des programmes d'aiguilles et de seringues, le traitement d'entretien à la méthadone, les sites d'injection supervisés, la formation en prévention des surdoses, des tests de dépistage du VIH et de l’hépatite C, des tests de grossesse, vaccinations, et des programmes de sensibilisation et d'éducation. Pour plus d'informations, s'il vous plaît visitez le site ottawa.ca.

Votre participation aidera à assurer que les besoins de santé publique de notre communauté continuent d'être respectées et améliorées. Le sondage est volontaire et vos réponses resteront anonymes et confidentielles. Les résultats serviront à éclairer les décisions sur l’amélioration des services de réduction des méfaits, et seront incluses dans un rapport sommaire qui sera publié sur le site Web de Santé publique Ottawa. Par ailleurs, notez qu’aucun renseignement personnel ne sera utilisé dans les rapports ou les présentations.

Le sondage est également disponible en version imprimée en communiquant avec Santé publique Ottawa au 613-580-6744 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Haut


aylmer-1

Nouvelles mesures pour modérer la circulation sur Aylmer

Suite aux commentaires de la communauté concernant la vitesse des voitures sur la rue Aylmer, la Ville d'Ottawa a décidé d'installer des piquets flexibles calmant dans le tronçon situé entre la rue Barton Street et la place Bronson.

L'installation devrait être achevée d'ici le début d'août. Si les piquets flexibles se montrent efficaces pour réduire la vitesse sur Aylmer, cette approche sera peut-être étendue dans les prochaines années. Si la vitesse continue à préoccuper les résidents, la ville peut toujours examiner d'autres options dans l'avenir.

Si vous avez des questions au sujet de cette initiative, laissez-nous le savoir.

Dans le cadre de la planification à long terme pour l'avenue Aylmer, un tableau d'affichage de la vitesse sera installé sur la rue à la fin de cette année pour surveiller à la fois la vitesse et le volume de la circulation pour une période allant jusqu'à huit mois. Les résultats aideront à orienter les futures mesures de modération de la circulation appropriées pour ce corridor.

Notez que la limite de vitesse actuelle sur Aylmer, comme sur toutes les rues résidentielles à Ottawa (à moins d'indication contraire), est 50 km/h. Comme ceci est probablement trop élevé pour cette rue, les piquets flexibles n'auront pas d'indicateur de vitesse et agisseront comme des obstacles sur la chaussée pour ralentir les voitures. Les piquets flexibles seront enlevés pendant l'hiver pour permettre le déneigement.

Haut


Étude de la conception fonctionnelle Elgin/Hawthorne

Ne manquez pas votre chance de partager vos opinions dans le cadre de l'Étude de la conception fonctionnelle pour le corridor continu de la rue Elgin, entre l’avenue Laurier et la promenade Reine-Élizabeth, et de l’avenue Hawthorne, entre le pont Pretoria et la rue Main.

Prenez deux ou trois minutes pour répondre aux questionnaires en ligne distinctes pour Elgin et Hawthorne au plus tard le vendredi 15 juillet. Vos réponses resteront confidentielles et transmises à l’équipe de projet aux fins d’examen dans le cadre de la conception finale.

Haut


Donnez votre avis sur le zonage des logements secondaires

Le Ville d'Ottawa entreprend une étude de zonage pour établire les normes et zones appropriées pour autoriser, dans les quartiers résidentiels, des logements secondaires dans des constructions accessoires. Essentiellement, il s’agit de petits appartements ou de logements supplémentaires dans l’arrière-cour d’une résidence ou le long de son allée.

On autorise déjà un logement secondaire dans une construction accessoire d’une maison isolée, d’une maison isolée à fondations reliées, d’une maison jumelée ou d’une maison en rangée dans toute zone où ce type de logement est autorisé. La définition actuelle d’un logement secondaire est la suivante :

Un logement secondaire est une unité résidentielle isolée annexée à une unité principale et située dans le même bâtiment que celle-ci; sa création ne résulte pas en une maison jumelée, en un duplex, en un triplex, en une maison ou une habitation transformée.

coachhouses

La Ville a examiné et pris en compte tous les commentaires reçus pendant et après les deux consultations publiques, soit du 14 septembre au 6 novembre 2015, et du 1er au 29 février 2016, et propose certaines modifications au Règlement de zonage et au Plan officiel visant à autoriser l’aménagement d’annexes résidentielles.

Envoyez vos commentaires par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.avant le 22 juillet 2016 afin qu’ils soient pris en compte dans le rapport du personnel au Comité de l’urbanisme et au Conseil.

Haut


Gagnants des prix Bruce Timmermans 2015

Félicitations à Paul Clarke du groupe Citoyens pour la sécurité à vélo à Ottawa et à l’Ottawa Centre EcoDistrict, gagnants des Prix du cyclisme Bruce-Timmermans 2015 pour leur engagement exemplaire à l’égard de la communauté cycliste d’Ottawa.

Bruce Timmermans a été pendant longtemps un éducateur et un ambassadeur dans le domaine du cyclisme. Depuis 1999, ce prix de la Ville d’Ottawa fait vivre son héritage, en reconnaissant le travail des personnes et des organismes qui partagent ce dévouement à l’égard du cyclisme.

Lauréat du prix individuel, Paul Clarke dirige le groupe de travail de Citoyens pour la sécurité à vélo à Ottawa et joue le rôle de coordonnateur entre les cyclistes, le personnel de la Ville et de la Commission de la capitale nationale, et le secteur privé. Dans le cadre de son travail au sein de ce groupe, M. Clarke a donné de précieux conseils à la Ville et à différents promoteurs concernant plus de 30 projets, notamment l’aménagement des rues O’Connor, Main, Churchill et Laurier.

Il a également été consulté au sujet du sentier du corridor de l’O-Train, de la construction du réseau de train léger, du prolongement de la Ligne Trillium et de l’élargissement de la promenade de l’Aéroport. Par son travail auprès du Conseil municipal et du personnel de la Ville, M. Clarke continue d’incarner l’efficacité en matière d’engagement et d’encourager d’autres cyclistes à faire de même.

Lauréat du prix collectif, l’Ottawa Centre EcoDistrict se consacre à la réduction de l’empreinte écologique globale du centre-ville d’Ottawa. Sa mission est de rendre le centre-ville plus viable, socialement dynamique et attrayant pour les entreprises. Depuis sa création en 2012, l’organisme s’efforce d’accroître le nombre de cyclistes au moyen de différentes initiatives. Il a collaboré avec la Ville pour déterminer l’emplacement de supports pour vélos, et encourage les cyclistes à signaler les problèmes repérés sur les circuits fréquemment empruntés du centre-ville.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les Prix du cyclisme Bruce-Timmermans et sur les lauréats des années passées, visitez ottawa.ca/pbt.

Haut