More trees, red brick in detailed Lansdowne design

on .

Laura Mueller, YourOttawaRegion.com

OTTAWA - A tree-filled Lansdowne Park with a lot of red brick buildings was the updated vision for the site presented at city hall on Feb. 7.

The more detailed design of the storefront retail, glass-fronted cinema and wood-wrapped sports stadium is the product of six months of haggling among a team of experts that is designing the project, said planning committee chairman, Alta Vista Coun. Peter Hume.

"Creativity often comes from a conflict of ideas," said Hume, a member of the design review panel for the Lansdowne project. "The process has been long and at times, extremely difficult."

The most notable changes were to the plans for the Horticulture Building, a historic structure that was stripped of its heritage designation in order to move it to a different spot on the site.

Julian Smith, the heritage architect in charge of that portion of the project, said a portion of the building will be permanently removed and the north façade, which faces Holmwood Avenue, will have a glass front instead of a brick wall.

Dévoilement du plan détaillé du futur parc Lansdowne à Ottawa

on .

Radio-Canada.ca

La Ville d'Ottawa a dévoilé aujourd'hui les plans de conception et d'aménagement du nouveau parc Lansdowne, résultat de la réflexion de quatre architectes retenus à la suite d'un concours international de design.

La présentation de leurs travaux à l'hôtel de ville a donné lieu à un vaste exercice de relations publiques, alors que la cour d'appel de l'Ontario ne s'est pas encore prononcée sur un recours juridique pour stopper le projet.

« C'est important pour nous autres de continuer avec le progrès du parc Lansdowne, certainement tout le monde attend la décision de la cour, mais en même temps, il faut continuer de travailler pour améliorer la situation au parc Lansdowne. » — Jim Watson, Maire d'Ottawa

Grandes lignes du projet de revitalisation

Relier Lansdowne à ses quartiers commerciaux et résidentiels voisins que sont le Glebe et le Vieil Ottawa-Sud, et aux établissements à caractère historique qui bordent la rue Bank. La conception des immeubles commerciaux et résidentiels vise à faire de ces nouvelles composantes du parc Lansdowne une part importante de la communauté environnante;

Modernist vision unveiled for a renovated Lansdowne

on .

MORE IMAGES

By David Reevely, The Ottawa Citizen

OTTAWA — Refined plans for a renovated Lansdowne Park have a Modernist bent, with lots of glass and right angles, and a major renovation to the existing Horticulture Building.

Tuesday morning, the city showed off the "completed work" of four architects and designers who've been working on the various elements of the quarter-billion-dollar renovation project. They're tried to turn a plan with disparate elements (a fixed-up Frank Clair Stadium, a new urban park, a moved and reopened Horticulture Building, and new commercial and residential space) into one cohesive project, said the chair of council's planning committee Peter Hume, and they're proud of what they've achieved.

From 30,000 feet, the plans are little changed from what council approved last summer — roughly the same buildings and park elements are proposed for the same places. Frank Clair Stadium still gets a major facelift, including new south-side stands with a sweeping wooden "veil" facing the Rideau Canal. But in the details, much has evolved.

Le nouveau Lansdowne au millimètre près

on .

François Pierre Dufault, Le Droit

Les plans du nouveau Lansdowne sont presque arrivés au bout de la chaîne de montage. Si ce n'est de l'apparence des étages supérieurs de trois tours à condominiums le long de la rue Bank, on sait maintenant à quoi ressemblera le parc urbain d'Ottawa, au millimètre près, lorsqu'il aura été revitalisé de A à Z.

Mardi, la Ville d'Ottawa et son partenaire, l'Ottawa Sports & Entertainment Group (OSEG), ont dévoilé les premiers plans détaillés du projet évalué à 300 millions $. Si de nouvelles esquissent ont accompagné chaque étape du projet depuis cinq ans, c'est la première fois que toutes les pièces du puzzle sont réunies et qu'elles sont bien arrimées les unes aux autres.

Les grandes lignes du projet demeurent les mêmes. C'est au niveau des détails que le projet a «beaucoup évolué», selon le promoteur Roger Greenberg, à la tête de l'OSEG.

Le sort du pavillon de l'Horticulture semble scellé à la faveur de tous, y compris les plus opposés à son déménagement d'une centaine de mètres sur le site. Les espaces verts domineront à l'arrière du pavillon Aberdeen et d'un stade Frank-Clair entièrement rénové. Les plans des nouveaux édifices commerciaux et résidentiels le long de la rue Bank et de l'avenue Holmwood ont été retouchés pour qu'ils s'harmonisent mieux aux environs.

Le projet de revitalisation du parc Lansdowne fait toujours l'objet de deux poursuites devant les tribunaux. La Ville d'Ottawa ne semble pas s'en préoccuper outre mesure, avouant même ne pas avoir de plan B.